Tsugi Magazine
Toute la musique d'aujourd'hui... et de demain
Gagnez vos places !

Badaboum

Mardi/23/04/2019

Bakar + Teeers

2x2 places à gagner !
Tentez votre chance
Nom
Prénom
Email
J'ai lu et j'accepte les règles du jeu concours et les règles spécifiques de ce concours


*: Tous les champs sont obligatoires.
Les noms et prénoms doivent être uniques (les places seront nominatives).
L'adresse email doit être valide (c'est par email que les gagnants seront avertis).
Lundi/22/04/2019 à 16:00
concert

Badaboum

Mardi/23/04/2019

Bakar + Teeers

Super et Badaboum présentent ...
Bakar en concert le 23 avril 2019 !

— Bakar

Parmi les nouveaux talents musicaux qui s’amusent à mêler différents genres musicaux pour en faire une fusion originale, on peut citer Bakar. Révélé par les webzines comme DIY Magazine, Pigeons & Planes, l’artiste londonien est du genre à fusionner hip-hop et grime avec le post-punk et l’indie rock et ça sonne plutôt bien, comme le montre son premier album (mixtape ?) intitulé Badkid paru en mai dernier.

Et rassurez-vous, ce mélange entre flow mitrailleur sur des guitares acérés et des rythmiques rétro passe plutôt bien. Il suffit d’écouter des titres plutôt addictifs comme l’introductif « One Way » mais également « Handful » et « BADLands » où Bakar nous ouvre les portes de son jardin. Badkid raconte son quotidien et son passé où sa mère fut une de ses inspirations premières mais encore son Londres natal et à quel point sa musique est importante pour elle.

Au milieu de ces influences qui fusent sur « Million Miles » et l’entêtant « All In », Bakar n’hésite pas à infuser d’autres sonorités comme le 2-Step sur « WTF » où la voix du londonien est passée à la centrifugeuse ou trap avec « Ctrl Alt Del ». Ces nouvelles sonorités ne dérangent en rien la cohésion de ce Badkid bien au contraire mais montre la versatilité du bonhomme et sa capacité de conjuguer passé, présent et futur. (Oreilles Curieuses)

— Première partie : TEEERS
TEEERS s’est forgé en grandissant un son électro-west coast complètement hors du temps. Composé originellement de Odilon Boutin (basse/choeurs), Victor Palle (guitare/chant) et Clément Savoye (batterie), le groupe se forme officiellement lorsque Adrien Rozé (claviers/choeurs) les rejoint à l’occasion de la sortie de leur premier EP « Overheat ».
À la fois matures et décomplexés, ils mêlent aujourd’hui des influences diverses allant de la pop enragée et colorée de Blur à la soul planante et mélancolique de Frank Ocean. Leur nouvel EP « After The After », véritable trip cybernético-sensuel, tranche par ses sonorités électroniques autant que par ses mélodies mécaniques. Les TEEERS y construisent et déconstruisent habilement une temporalité fantasmée de la fête et de l’amour au travers de textes qui résonnent comme des lignes de codes, chargées de modernité et d’émotions paradoxales.

2bis rue des Taillandiers 75011 PARIS
Réalisation : THINK FOR WEB